Cours de théâtre

Les cours de théâtre pour adultes sont ouverts à tout public dès 18 ans et sont dispensés tous les mardis soirs de 19h à 22h.

Durant cette année d'apprentissage, les participants auront l'occasion d'aborder l’interprétation de textes classiques et contemporains, d'apprendre à travailler leur voix et de découvrir différentes techniques de jeu corporel, et ainsi d'acquérir les bases du jeu théâtral.
Les élèves ont également la possiblité de préparer leur entrée aux écoles d’arts dramatiques (suisses et internationales).

Date Tous les mardis soirs du 5 septembre 2017 au 26 juin 2018 (excepté vacances scolaires).
Horaire 19h – 22h.
Lieu Local du Cercle Littéraire Yverdon: rue des Pêcheurs 11, 1400 Yverdon-les-Bains.
Prix CHF 900.– pour 36 leçons.
Conditions 18 ans révolus.

Les professeurs

Vincent Jaccard

Il fait ses premiers pas sur scène à l’âge de 11 ans, dans Le Petit Prince mis en scène par Christiane Vincent. Membre du CLY dès 1991, il y met en scène pour la première fois à l’âge de 21 ans.

Après des études de médecine, il entre à L’Ecole Claude Mathieu à Paris en 2006, où il suit une formation de comédien durant trois ans. En 2013, il est reçu à l’Academy of Live and Recorded Arts (ALRA) à Londres et obtient un certificat d’études post-grades d’art dramatique, avec mention «mérite». Il participe également à plusieurs stages dont un sur le théâtre anglais contemporain à la Royal Academy of Dramatic Arts et d’autres sur le théâtre de Shakespeare au Shakespeare Globe Theatre.

Au théâtre, il joue, entre autres, dans Les muses orphelines (Paris), Le Monte-plats (Yverdon), Le Songe d’une nuit d’été (Londres) et aux côtés de Jean-Pierre Malo dans La force de tuer (Le Poche à Genève et Théâtre de Vidy). Il apparaît également dans le film Le nez dans le ruisseau de Christophe Chevalier.

Au sein du CLY, Vincent Jaccard met en scène une vingtaine de spectacles, dont Le Songe d’une nuit d’été, Le Bourgeois gentilhomme, Le Mandat, ou L’Hôtel du Libre-Echange.

Aujourd’hui, il partage son temps entre son activité médicale et le théâtre.

Fiche comédien Site internet

Ophélie Steinmann

Après des études universitaires en Lettres à Neuchâtel – où elle joue dans le groupe du THUNE (Théâtre Universitaire Neuchâtelois) et prend des cours au CCN (Centre culturel neuchâtelois) – Ophélie décide de se lancer dans ce qui la fait rêver depuis toujours et entre à l’Ecole Internationale de Mouvement Lassaâd à Bruxelles (pédagogie Lecoq).

De retour en Suisse en 2011, elle crée le spectacle Croqueuses d’Images avec son acolyte et partenaire de jeu Fanny Rossel, un duo clownesque joué dans les rues de Belgique et de Suisse romande. Avec le Collectif Illusion Ephémère, elle participe aux créations (écriture et jeu) de spectacles tout public: Pas si loup qu’ça! (2014), Belladone chat-vire (2015) et Trudi, la Mutterhorn (2016), spectacle co-écrit avec Céline Bornet pour lequel elle gagne le prix coup de cœur du Festival de la Forêt des Arts de Fribourg. Elle est actuellement en création d’un nouveau spectacle, 24h de la vie d’un frigo pour la saison 2017-18 de Midi Théâtre! qui sera notamment joué en mars 2018 au Théâtre de L’Echandole à Yverdon.

En parallèle à ses activités artistiques au sein du Collectif Illusion Ephémère, elle met en scène et participe à diverses créations théâtrales, notamment avec le CLY où elle joue depuis 2013 (6 spectacles à son actif) et pour qui elle a dirigé Harold et Maude de Colin Higgins en 2014. En 2014 et 2015, elle a joué dans Un Prévert, des jardins… et quelques vers luisants dans le cadre du festival Poésie en Arrosoir à Cernier et en 2016, elle est mandatée par la compagnie Tricyclett pour Le lâcher de lutins! (animations de Noël). Cet automne, elle dirigera des étudiants de l’Université de Neuchâtel pour les 125 ans de l’Institut de langue et civilisation françaises.

Ophélie a enseigné l’anglais en école professionnelle durant 5 ans et travaille désormais en tant que Dr Rêves (clown d’hôpital) pour la Fondation Théodora depuis 2014.

Fiche comédienne